CORONAVIRUS : Un confinement et des héros oubliés

Depuis fin Mars, à 20h, c’est un rituel qui s’est instauré en France et à la Réunion. Celui de prendre quelques secondes de son temps afin d’applaudir le corps médical qui est au front, face à l’épidémie. Un petit geste pour ces héros du quotidien qui tentent de nous faire sortir de cette période obscure. Nous avons souhaité mettre en lumière certains de nos héros à nous, qui tous les jours se rendent sur le lieu de travail afin de contribuer au bon fonctionnement de notre société qui tourne au ralenti.

Nos héros, ce sont nos collaborateurs qui opèrent depuis notre siège et nos agences, mais aussi nos intérimaires qui occupent les postes d’hôte de caisse, d’agent d’entretien, de préparateur de commandes ou encore d’employé libre-service. Voici le témoignage de Patricia, hôtesse de caisse dans un commerce alimentaire de proximité. Elle a répondu positivement à notre demande, celui de partager avec nous son quotidien et ses craintes :

« Je m'appelle Patricia, je suis mère de trois enfants. Je suis aussi mamie d'un petit fils de 16 mois. J’exerce le métier d’hôtesse de caisse en intérim et continue à exercer mon métier malgré le confinement général.

Comment vivez-vous ce moment et quelles dispositions avez-vous dû prendre ?

Tout d'abord, je dois respecter la règle qui a été fixée. Celle de remplir une attestation de déplacement tous les jours, avant de sortir de chez moi pour me rendre sur mon lieu de travail. Même en pleine épidémie de coronavirus, je continue à partir en mission et chaque jour, j’ai cette crainte d'être contaminée.

En plus de me laver les mains très régulièrement, je porte un masque, des gants et des plexiglas ont été posés devant chaque caisse pour éviter les contacts avec les clients. Il y a aussi un vigile qui filtre les entrées chaque jour, pour éviter d’avoir beaucoup monde dans le magasin. Les rayons sont vides mais je vois toujours beaucoup monde à l’extérieur malgré les restrictions de déplacement.

Mon témoignage est en quelque sorte un moyen pour moi de féliciter tous les hôtes et hôtesses de caisse qui ont le courage d'aller travailler et qui surtout doivent supporter des clients qui sont souffrants et qui nous insultent parfois. Malgré cela, nous restons fidèles au poste et sommes présents pour que les Réunionnais puissent subvenir à leur besoin de se nourrir. »

Un GRAND MERCI à tous nos collaborateurs et intérimaires qui prennent des risques tous les jours, sans oublier tous les autres qui se mobilisent pour faire avancer la situation...